Le règlement général sur la protection des données (RGPD) est un règlement entré en vigueur dans l’UE le 25 mai 2018. L’objectif principal de ce règlement est de garantir la protection des données des résidents de l’UE et c’est l’aspect le plus important de la confidentialité en ligne.

Malgré cela, les plupart des internautes ignorent encore tout du RGPD et ses conséquences ne sont pas totalement claires pour les rares qui en ont entendu parler. Comme de nombreux internet, savoir comment les entreprises ont ou vont intégrer les dispositions de ce règlement dans leurs politiques de confidentialité pourrait vous intéresser, alors examinons cela de plus près.

qu’est-ce que le RGPD et comment il affecte les VPN

Vous avez probablement reçu plusieurs notifications et courriels de la part de certaines entreprises requérant votre consentement pour la collecte de vos données. Il est toutefois probable que les entreprises ne traiteront pas tous les leurs consommateurs de la même façon, car elles n’ont besoin d’obtenir le consentement que d’un seul type d’utilisateur.

Comme le RGPD est un règlement de l’UE, son but premier est de protéger les utilisateurs de l’UE. Facebook et quelques autres entreprises affirment qu’ils fourniront la même protection de la vie privée à tous leurs utilisateurs, mais en réalité ces entreprises ne seront pas contrôlées en dehors de l’UE, les utilisateurs d’autres régions du monde ne bénéficient donc d’aucune garantie de recevoir le même niveau de protection.

Le RGPD est particulièrement important compte tenu des évènements récents concernant Facebook, qui ont poussé les utilisateurs à s’inquiéter de leur confidentialité en ligne. Il a récemment été porté à l’attention du public que Cambridge Analytica, une société de conseil britannique qui extrayait, négociait et analysait les données pour influencer les processus électoraux, avait volé les données privées de plus de 50 millions d’utilisateurs de Facebook, qui ont ensuite été utilisées pour des campagnes d’annonces politiques personnalisées visant ces utilisateurs et leurs amis sur le réseau social.

Cette révélation était la preuve qu’il existe de sérieux problèmes de sécurité dans la façon dont Facebook gère les données privées de ses utilisateurs, y compris le fait que le site partage ces informations avec des tiers. Selon les experts en sécurité des données, même après l’intégration des dispositions du RGPD, Facebook semble toujours exercer des pressions sur ses utilisateurs en utilisant un questionnaire qui pousse subtilement les internautes à cliquer à la hâte sur le bouton « Accepter », tout en résistant aux tentatives de modifications de la part des utilisateurs.

Cela dit, grâce à l’intégration de cette nouvelle réglementation, il ne fait aucun doute que les citoyens de l’UE profiteront d’une meilleure protection de leur vie privée en ligne que les utilisateurs d’autres pays.

Bénéficier de la protection de la confidentialité offerte par le RGPD hors de l’UE

Il devrait maintenant être clair que vous ne profiterez pas du même niveau de protection de la confidentialité en ligne que les citoyens de l’UE si vous vous trouvez hors de cette région. C’est le cas même si vous êtes un citoyen de l’UE qui vit temporairement dans un pays non membre de l’UE ou que vous voyagez à l’étranger.

Pour appliquer le RGPD de manière différenciée selon les utilisateurs, les entreprises déterminent leurs localisations en utilisant les adresses IP de leurs appareils. Votre adresse IP est définie en utilisant le réseau ou le serveur auquel votre appareil se connecte pour accéder à internet.

La bonne nouvelle c’est qu’il existe une solution si vous souhaitez bénéficier du niveau de confidentialité offert par le RGPD hors de l’UE : utiliser un réseau privé virtuel (VPN). Un VPN vous permet de recevoir et d’envoyer des données en ligne sans vous inquiéter de votre vie privée ou de votre sécurité.

Idéalement, lorsque vous dirigez tout votre trafic en ligne vers un tunnel offert par un VPN, personne, à l’exception du fournisseur de VPN, ne peut accéder à vos données. Votre activité en ligne est par conséquent privée, même si elle n’est pas nécessairement anonyme.

Il est important de noter que le niveau de sécurité offert par un VPN équivaut au niveau de sécurité du maillon le plus faible du réseau. Donc même le meilleur des VPN ne vous sera pas d’une grande utilité si votre appareil ou votre réseau a déjà été infiltré par un programme malveillant ou des pirates. Un antivirus et un pare-feu puissant peuvent s’avérer utiles pour cela.

Vous pouvez légitimement penser que la connexion internet de votre domicile ou de votre lieu de travail est sûre. Mais lorsque vous quittez ces lieux et accédez à internet en utilisant une connexion publique, comme dans un cyber café, un café ou une bibliothèque, sans utiliser un VPN, vous vous exposez à la menace des pirates et des programmes malveillants, qui vous voleront des données importantes à la première occasion.

Les proxys constituent-ils une bonne alternative aux VPN en matière de confidentialité ?

Pour protéger votre confidentialité en ligne, un proxy est un autre outil populaire utilisé par les internautes. Si vous avez déjà entendu parler des proxys, vous vous demandez peut-être en quoi cette technologie diffère de celle des VPN et comment ils se comparent en matière de confidentialité. Le principal objectif des proxys et des VPN est de protéger l’identité des utilisateurs en dissimulant leurs localisations. Toutefois, noter que bien que ces deux outils ne fonctionnent pas de la même façon, une majorité des fournisseurs de VPN proposent également des proxys dans leurs abonnements.

En termes simples, un proxy est une technologie informatique qui sert de lien entre votre appareil et internet. Lorsque vous naviguez en ligne en utilisant un proxy, l’adresse IP du serveur proxy est affichée en lieu et place de l’adresse IP de votre appareil, rendant ainsi difficile pour quelqu’un de vous suivre en ligne.

Toutefois, contrairement aux VPN, les proxys ne proposent pas de cryptage intégral, ainsi que d’autres fonctions de sécurité essentielles, ce qui en fait une solution peu optimale pour protéger votre vie privée en ligne.

Les VPN gratuits offrent-ils une protection adéquate de la confidentialité ?

Une fois familier avec le RGPD et les VPN, vous pourriez naturellement être tenté d’avoir recours à des services VPN gratuits, car pourquoi dépenser votre argent durement gagné lorsque vous pouvez disposer du même service gratuitement ? Faux ! En utilisant des services de VPN gratuits, vous risquez probablement de passer à côté du principal avantage offert par les VPN : la confidentialité et la sécurité de vos données privées.

Honnêtement, si vous comparez le prix des meilleurs services de VPN payants au niveau de protection de la confidentialité qu’ils proposent, il est évident qu’ils valent l’investissement. Les internautes confirmés et les experts en sécurité des données savant qu’il vaut mieux éviter les VPN gratuits.

Un dernier mot de VPNBase

Comme pour toute autre technologie commerciale, une myriade d’entreprises proposent des services VPN et en identifier une qui répondant à vos besoins en matière de confidentialité en ligne de manière abordable peut représenter un véritable défi si vous ne savez pas ce qu’il vous faut chercher.

Heureusement, nos experts ont évalué de nombreux fournisseurs de VPN et proposent des recommandations sur ceux qui vous conviendront le mieux selon vos besoins. Lisez nos évaluations afin de prendre une décision éclairée lorsue vous achetez des services VPN.